Partagez cette page

Jean-Luc Gautier-Gentès

66 ans, Scéen depuis plus de 20 ans (quartier Lakanal),
marié, un enfant

Chevalier de la Légion d’Honneur, chevalier des Arts et Lettres.  

Membre du comité consultatif international d’une ONG.

Précédemment conservateur à la Direction du livre et de la lecture (ministère de la Culture), chef du service d’aide à l’édition au Centre national du livre, chargé de mission auprès du président du Centre Georges-Pompidou, directeur de collections de livres sur l’art et co-éditeur d’un Dictionnaire de la civilisation japonaise, directeur de la bibliothèque de l’INRP, puis de la Bibliothèque interuniversitaire d’art et d’archéologie, conseiller au cabinet du secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et chargé de mission auprès du Directeur du livre et de la lecture. Inspecteur général des bibliothèques de France jusqu’en 2016, il a été chef du service de l’Inspection.

Outre de nombreux articles sur la littérature, les bibliothèques et les politiques culturelles, il est l’auteur d’une édition critique du poème La Peinture de Charles Perrault et de divers ouvrages dont Le contrôle de l’État sur le patrimoine des bibliothèques et Une République documentaire

 « Après une carrière au service de l’État, en particulier au ministère de la Culture où j’ai été en relation avec les collectivités locales au titre des politiques culturelles, j’ai souhaité mettre l’expérience acquise au service de la ville où j’habite depuis plus de deux décennies. Pourquoi sur la liste Sceaux Avance conduite par Jean-Christophe Dessanges ? Parce que son programme est à la fois sage et audacieux. Sage du point de vue des finances, qui sont à la dérive et ont besoin d’être assainies. Audacieux parce qu’il propose des voies nouvelles pour apporter de meilleurs services à nos concitoyens. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK